La Cavalcade des Blogs : Quelle passion m’anime ?

N’ayant pas pu participer à la 26ème Cavalcades des Blogs faute de sujet à traiter, je me rattrape aujourd’hui sur un sujet pour lequel j’ai plus d’inspiration.
Pour cette 27ème édition, c’est Emilie (Le Blog de Dalawan) qui a lancé le sujet à propos des passions ou disciplines qui nous animent. Un sujet très parlant pour moi ! Je vais donc aujourd’hui vous parler de ce qui me passionne, me fait vibrer, me motive & me pousse à aller toujours plus loin.
Quelle passion m’anime ?
 
Cela va de soi, les chevaux sont ma véritable passion, je vis, mange, pense au rythme de mes chevaux & au rythme des concours. Mais .. cela reste trop vague. J’aime les chevaux, j’aime l’équitation, dans leur globalité évidemment, mais pas que.
La photo parle d’elle-même .. ce qui m’anime & me passionne dans l’équitation, c’est la formation des jeunes chevaux, ou chevaux vierges. J’adore, j’aime tellement voir l’évolution des chevaux que j’ai façonné moi-même, que j’ai éduqué à la selle jusqu’aux sorties en compétition. Par expérience, j’ai bien pu me rendre compte à quel point tout est plus facile lorsque nous travaillons avec des chevaux que nous avons façonné « à notre image » plutôt qu’avec des chevaux ayant déjà eu une vie avant, surtout lorsque les méthodes employées n’étaient pas faites pour être bénéfiques pour le cheval ..
C’est après une année à travailler un 5 ans en valorisation à titre « amateur » que je décide de me lancer un peu plus sérieusement là-dedans, encouragée par mes amis & ma famille. Je ne me considère pas comme une professionnelle, je n’ai même pas encore 23 ans & je ne commence à réellement monter & étudier la technique depuis à peine 2 ans. Je suis & je serais une éternelle étudiante.
C’est donc début 2013 que Céline me propose de débourrer l’une de ses ponettes, Vegas de Bel’Air (photos ci-dessus). Elle me laisse la ponette deux mois & me dit de ne pas aller plus loin que ce que je peux faire ou me sens de faire. La ponette repartira deux mois plus tard, parfaitement éduquée à la selle, allant seule en extérieur au bout de trois séances.
Début 2014, je demande à ravoir Vegas pour la valoriser en compétition jusqu’à sa vente, afin de boucler la boucle. La ponette était extra & je voyais clairement la différence entre mon travail avec elle & avec les autres chevaux que je montais qui avaient un passé avant moi, la symbiose n’était pas là !
Fin 2014, je me lance dans la valorisation pour mon compte (& plus seulement pour des particuliers ou éleveurs) de trotteurs réformés de laboratoires. Un nouveau défi, car je n’ai aucunes informations précises sur le passé des chevaux. Je ne sais pas s’ils ont été attelés ou montés, la raison de leur réforme des courses. Trop lent ? Prise de galop ? Dangereux ? Rétifs ? Mais toutes ces questions ne me viennent pas à l’esprit, je prends le cheval tel qu’il est & j’effectue le même travail que j’effectuerais avec un cheval qui n’a jamais travaillé, ainsi les premières séances montées se passent toujours très bien.
L’énorme plaisir que j’en ressors (je fais ça pour les chevaux, mais aussi parce que ça me fait plaisir sinon aucun intérêt !) c’est de me rendre compte de l’évolution des chevaux, me rendre compte comment ils étaient à leurs arrivées, & comment ils sont lorsque je les vends. L’immense satisfaction des propriétaires actuels de mes chevaux qui sont ravis de leur achat, qui ne regrette pas une seconde. Les chevaux comme les poneys parfaitement montables par des enfants tant leur mental est excellent.
Voilà, c’est cela qui me passionne. Améliorer la locomotion de mes chevaux, les amener au meilleur d’eux-même ou presque, les rendre faciles & pratiques tout en conservant leur fraîcheur, leurs âmes & leurs caractères.
Merci à toutes les personnes qui m’ont fait & me font toujours confiance.
Merci à mes petits chevaux.
Vegas de Bel’Air
Atina
Vhisky Max
Uquita du Bois
Byebye Kinou Bel’Air
R Force One d’Apres
Topaze de Barbouti
Adrénaline Bel’Air
Blueboy de l’Amourier
Vaya de Bellande
Amour du Pin
Ulysse de Ceton
Shaqeera
Solfège du Viniou
Merci à tout les fabuleux chevaux que j’ai croisé sur ma route, merci à tous de m’avoir emmené là où j’en suis maintenant. Merci aux dizaines de chevaux que je n’ai pas cité mais qui ont tous eu une importance dans mon évolution.
Publicités

8 réflexions sur “La Cavalcade des Blogs : Quelle passion m’anime ?

  1. Juste waouw! Un article et une passion réellement animés 😉 Admirative je suis! Et j'apprécie le côté « éternellement étudiante ». N'est-ce pas ce que nous sommes tous, tout au long de notre vie? Bravo pour cette philosophie et cet article!

    J'aime

  2. Les avis peuvent diverger, & j'avoue qu'en fonction des cavaliers & des chevaux on peut avoir une relation super au sol & chaotique monté .. C'est vrai que je n'ai jamais trop eu cette appréhension lors des débourrages, mais je n'ai jamais eu un poulain donc forcément je n'ai pas le même vécu. Mais j'ai souvent eu les retours d'amies qui se sentaient « tristes » de voir que leur bébé devient un grand ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s