La Cavalcade des Blogs : Quand la peur s’en mêle..

Pour cette 28ème édition de la Cavalcade des Blogs, c’est Astride du blog Eperdument Cheval qui lancé le thème .. Quand la peur s’en mêle ! J’ai vu le lancement au début du mois, mais ce thème ne m’inspirait rien. Non pas que je n’ai jamais eu peur, cela serait un énorme mensonge .. Mais je ne savais pas ce que je pourrais raconter à propos de cela. Puis suite à une discussion hier, ça m’a fait tilt. Je vais donc aujourd’hui vous raconter l’une de mes peurs, mais surtout comment je l’ai combattu.
Quand la peur s’en mêle.
 
Je n’ai jamais été de nature trouillarde, au contraire. Un peu trop téméraire, je prenais parfois des risques inutiles ne voyant, ou ne voulant pas voir le danger. Si j’ai rencontré des soucis avec cette vieille bique d’Akella en 2009, ce n’est pas cette peur qui m’a handicapé. J’ai eu une période où j’avais peur à l’obstacle, où je n’avais pas confiance en moi, mais j’ai su passer au-dessus de cela grâce à un bon encadrement.
La peur qui m’a souvent freiné & handicapé dans ma vie de cavalière est la peur du regard des autres, du jugement, des « quand dira-t-on ? ». Je crois même que même si j’ai fait un énorme travail sur moi-même, cette peur n’est jamais bien loin, finalement.
Il y a quelques temps, je rêvais naïvement courir les 130 car j’avais les chevaux pour. La vie en a décidé autrement, & j’ai vu mes objectifs à la baisse. A cette époque, je n’osais jamais dire grand chose, je n’aimais pas qu’on me voit, je n’osais pas dire ce à quoi j’aspirais de peur de me faire mettre des bâtons dans les roues.
Je me sentais bien plus à l’aise derrière mon appareil photo, où personne ne me voyait & personne ne savait qui j’étais. Je m’amusais, je faisais plaisir aux gens & je ne faisais pas de bruit.
Le temps passait & on a commencé à me confier des chevaux, j’osais timidement parfois aller moi-même à la rencontre des propriétaires mais sans grande conviction. Vous savez, je suis typiquement l’amie que l’on a envie de secouer parce qu’elle ne croit pas en elle mais les gens autour y croient à fond. & je remercie toutes ces personnes qui ont su me mettre les coups de pieds aux fesses à chaque instant où j’étais prête à tout laisser tomber. Le monde du cheval n’est pas un milieu facile.
En grandissant (euh, vieillissant, pardon), je me suis rendue compte que personne ne pourra vivre ma vie pour moi. Personne ne pourra atteindre mes objectifs à ma place. Si je veux réussir, c’est en me secouant les fesses, en ne disant jamais « oui mais.. », en me donnant à fond chaque jour, en mettant la flemme de côté. La peur s’est petit à petit éloignée de moi, même si elle n’est jamais bien loin. J’ose dire ce que je veux, j’ose dire ce que je ne veux pas, je ne subis plus ma vie.
Aujourd’hui je ne peux pas encore dire « Je n’ai plus peur », mais je peux crier haut & fort « Vous ne me faites plus peur ».
Publicités

2 réflexions sur “La Cavalcade des Blogs : Quand la peur s’en mêle..

  1. Super article, et je pense que beaucoup de personnes vont s'y reconnaître ! (Moi la première !) Cette peur du regard des autres, c'est le plus gros frein de notre existence, mais une fois passés au-dessus : c'est magique !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s