De l’importance d’un (bon) encadrement.

IMG_8791.JPG

De nombreux cavaliers ayant quitté le circuit des clubs, ayant leurs chevaux à domicile ou dans une structure n’offrant pas d’enseignant sur place finissent par monter seuls. Si être un peu autodidacte offre une certaine progression, nous avons tous besoin, quel que soit notre niveau, ou celui que l’on croit avoir, à un moment donné besoin d’un regard extérieur pour avancer dans notre équitation.

IMG_8750.JPG

J’entends bien que tout le monde n’aspire pas à tourner en compétition, faire du résultat et souhaite uniquement monter pour son propre plaisir. Mais monter son cheval correctement et corriger nos défauts, n’est ce pas aussi penser au bien de ce dernier ?

img_8555

J’ai mis très longtemps à trouver un enseignement qui me correspond. Je suis passée par plusieurs phases, bannir le mors, bannir les muserolles, bannir les mains basses, bannir les brides, bannir toute forme d’enrênements, bannir l’obstacle,.. bref ! Autant de phases qui font qu’un enseignant à un instant T me convenait mais ne me convient plus à l’heure actuelle,  ou l’inverse !

IMG_8824.JPG

J’ai été très longtemps fermée dans l’Ecole de la Légèreté de Philippe Karl. J’ai banni beaucoup de choses de mon équitation, je me suis fermée beaucoup de portes avec des gens très intéressants car je ne souhaitais pas que l’on me montre autre chose que ce que je voulais voir. Oui oui, très ouverte d’esprit la fille à l’époque !!

img_8717

Après de nombreux essais avec de nombreux enseignants, tant en dressage qu’en obstacle, il me manquait toujours le petit truc .. Ressentir un changement. C’est peut-être une pensée rigide, mais je connais mes chevaux et si au bout d’une séance je n’ai rien ressenti .. Cela ne me plaît pas. J’ai besoin de sentir que je n’ai pas juste tourné une heure dans la carrière et que mis à part un cheval dégoulinant de transpiration, je n’ai rien et qu’une fois à la maison, je ne suis guère plus avancée quant à la ligne de conduite à adopter pour continuer à progresser.

15991549_714221982067808_874966696_o

Pour ma part, j’ai choisi de me tourner vers des cavaliers performers de leurs disciplines car j’ai des ambitions de compétition. Evidemment, si nous souhaitons monter pour notre plaisir et corriger quelques défauts, rien ne vous oblige à rechercher la « perfection ». De très nombreux enseignants sont très bons sans pour autant tourner sur de grosses épreuves, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !

15992164_714221978734475_886353557_o.jpg

C’est pour cela que j’ai récemment fait le choix de m’entourer du cavalier pro ** Erwan LAM TAN, basé à Saumur (49), pour travailler à l’obstacle. Dès la première leçon, j’ai découvert ma jument différente. Beaucoup plus posée à l’obstacle, moi également. Nous nous faisons confiance. Confiance que nous avions perdu suite à de trop nombreux échecs, notamment un panache sortie de double qui nous laisse encore quelques séquelles. Je retrouve confiance en ma capacité à enchaîner un parcours proprement, à gérer ma jument et à moins me faire déborder par mes émotions, je prends le temps de m’organiser.

15380793_1847800068810914_1643651977936694906_n

Pour le travail en dressage, je me suis tournée, sous les conseils de Céline, vers la cavalière de niveau Pro 1 Laurence MILET, basée à Grignan (26). A l’heure à laquelle j’écris cet article, je n’ai pris qu’une seule leçon à ses côtés mais déjà la jument est transformée ! Je ferais un point sur l’évolution de mes chevaux & moi après quelques semaines de travail afin d’être plus à même d’apporter des détails sur la progression des couples que je forme avec eux.

IMG_8643.JPG

Le bon enseignant est celui qui VOUS correspond dans votre recherche, dans vos valeurs, celui qui s’adapte à votre/vos couple/s & qui vous fera toujours travailler avec bienveillance. Un enseignant peut très bien correspondre à 10 de vos amis mais ça ne passera pas avec vous. N’hésitez pas à essayer plusieurs enseignants, ou (par raison d’économie), vous rendre en tant que piéton aux cours qu’ils dispensent.

IMG_9039.JPG

Publicités

2 réflexions sur “De l’importance d’un (bon) encadrement.

  1. J’aime beaucoup ta vision de l’équitation et rien que sur les photos, on voit qu’il y a quelque chose qui s’est passée avec Atina et toi ! 🙂 continue dans ta lancée et continue à écrire parce que je pense que tu apportes beaucoup aux gens, et que tu te fais aussi du bien en posant tout ça par écrit. Au plaisir de te relire bientôt !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s