Brunette Jo

Brunette Jo, dite Brubru
Ou le Cochon ..

 

Nous sommes en décembre 2015 et je retourne au labo choisir les chevaux que je souhaite avoir pour mon programme de réhabilitation. La jeune femme avec qui je suis en contact me conduit jusqu’aux parcs et me laisse regarder les chevaux dans l’un d’eux. Je les regarde tous rapidement, puis finalement « oop’s », elle m’avait emmené dans le mauvais parc ..! Après avoir fait mon choix sur différents chevaux dans le parc de base, je lui demande s’il est quand même possible de voir les chevaux que nous avions vu précédemment .. Je ne sais pas pourquoi, pas quel miracle mais j’avais envie d’avoir cette jument qui pourtant ne payait pas de mine du tout ! Mais c’est comme ça, on ne commande pas ce genre de choses. Mon inconscient qui a sûrement pris les commandes du navire !

17036660_741925865964086_1536656527_o.jpg

De longs mois passent et finalement, en mai 2016 dame Brunette débarqua à la maison avec sa copine Vaicya qui était mon gros gros coup de coeur de base. Ce n’est plus du tout la même jument, on en est même venues à se demander si les employés avaient ramené la bonne jument, mais la puce est bien la sienne. Elle a bien grandi durant ces 5 mois hors des protocoles du laboratoire ! Toujours cette tête de 2 ans, mais un physique qui s’est développé.

13240031_604322739724400_581209426116048846_n

Je n’ai jamais été pressé avec Brunette. Je commence à me dire que je pourrais peut-être la garder pour moi, je me concentre donc sur les autres chevaux. La jument a l’air bébé physiquement mais elle l’est également mentalement. Elle doit panser ses plaies intérieures et je pense qu’à l’époque elle n’était pas prête à me donner quoique ce soit. Aucun mauvais geste, mais elle est très fermée.

17092318_741926552630684_474185581_n

Je n’ai pas pu l’approcher de quasiment tout l’été 2016. Ou alors uniquement quand elle l’avait décidé, si je tentais quelque chose ne serais-ce que la toucher, c’était demi tour illico et elle s’enfuyait au galop. J’ai décidé alors de la laisser. Et combien de fois m’a-t-on fait la remarque de laisser tomber au lieu de régler le problème. Si il y a peu j’aurais pu agir ainsi, pousser la jument dans ses retranchements jusqu’à ce qu’elle me laisse la manipuler, la mettre dans un état de stress immense sans le vouloir, j’avais lu quelques mois auparavant un article de Coline s’intitulant « Prenez le temps« . Dans ce dernier, elle parle d’un nouveau cheval avec lequel elle n’a pas été envahissante pour l’aider à s’adapter à sa nouvelle vie.

17091003_741926529297353_205346644_o

A partir d’octobre 2016, Brunette se laissait approcher au bout de 30 minutes, puis 25, puis 20, puis je pouvais m’approcher directement d’elle. Encore une fois je n’ai pas forcé le contact et ne la touchait pas les premiers temps, puis une caresse, mise du licol, puis vraies manipulations.

17105395_741926492630690_143235738_n

Suite à un coup de pied reçu en novembre 2016, Brunette gardera son jarret gauche légèrement déformé et plus gros que le droit. Evidemment, cela fut une déception pour moi mais elle aurait pu être handicapée à vie. Cela ne l’empêche pas de vivre et de travailler correctement. Maintenant, place à l’avenir !

To be continued ..

14370133_654335638056443_7897346085805007861_n
Brunette juillet 2016
15036170_1116947185021697_6655188533029879095_n
Brunette décembre 2016
17093952_741926542630685_1063637072_n
Brunette février 2017
Publicités