Douune

Diva, dite Douune
Commençons par le commencement.

Le 18 novembre 2006, mes parents me font cadeau de cette petite jument isabelle qui ne payait pas de mine. Un gros poil terne, une longue crinière pas entretenu, un regard sans grande émotion bref .. Elle ne me plaît pas spécialement mais c’était elle ou rien. Nous voilà donc partie dans cette aventure de propriétaire, moi 13 ans, Douune, elle, en avait 14.
Le temps passe, nous apprenons à nous connaître en balade en main, montées, on « travaille » un peu en carrière. Elle est gentille, pardonne tout, une vraie jument pour enfant. Aucun mauvais geste.
Je l’aimais, oh ça oui j’en étais persuadée de l’aimer. Tant que je n’allais pas dans le travail .. D’une gentillesse extrême, elle n’a jamais bronché & m’a laissé faire des erreurs, les unes après les autres sans jamais chercher à me virer. Je croyais en ce que je faisais, pour moi j’étais sur la bonne voie & en voyant les vieilles photos, je regrette mais au moins maintenant je sais ce que je ne veux plus.
Début 2011, suite à des gros soucis rencontrés avec mon autre jument Akella, je commence sérieusement à me questionner sur ce que je fais, pourquoi a-t-elle réagit de la sorte, que se passe-t-il. L’année 2011 fut une année de gros changements, un énorme tournant dans ma vie de cavalière. Adieu muserolles serrées, adieu enrênements, adieu amortisseur, adieu selle en avant.
Nous continuons notre petit bout de chemin, entre dressage, travail à pied & en liberté, randonnées, tours de cirques. J’ai la grande chance de rencontrer de nombreuses personnes qui m’apporteront un peu de leur savoir, de leurs expériences. En réel ou via internet, toutes ces discussions m’offriront matière à réfléchir & à étudier. L’évolution se fait sentir rapidement lorsqu’on applique les bonnes méthodes ! En octobre 2012, je débute les cours avec une enseignante orientée Ecole de la Légèreté.

Il ne suffira que de deux semaines pour avoir une attitude au travail de meilleure qualité que les six années précédentes..

Courant 2013, j’arrête le travail avec Douune pour ne privilégier que les balades tranquilles en raison de ses douleurs aux jarrets qui la font souffrir au point qu’elle ne peut plus se rouler car elle ne pouvait plus se relever.

Sujette à une colique au printemps 2014, nous la sauvons de peu alors que les chances étaient minces, impossible pour elle de tenir debout. Après des soins vétérinaires, nous arrivons finalement à la remettre sur ses jambes puis nous nous relayons pendant toute l’après midi afin de la faire marcher.

Malheureusement, c’est une autre colique qui l’emportera le 24 août 2014 malgré tous les soins que nous lui avons apporté. Elle laissera derrière elle un immense vide, une tristesse sans nom. Elle emporta avec elle mon enfance, mon innocence.

C’est avec elle que tout a débuté, que je suis devenue une adulte, elle m’a vu grandir & m’a aidé à grandir. C’était comme une sœur, une amie qui ne voulait que mon bonheur. Un ange gardien qui est entré dans ma vie afin de m’épauler dans la vie, m’indiquer quelle direction suivre.

Je te remercie ma Douune d’avoir fait partie de ma vie, merci de toute la joie que tu m’as apporté. Assurément la plus belle chose qui me soit arrivée.

Éternellement Nous.

Publicités

10 réflexions sur “Douune

  1. Anonyme

    Article très sincère, j'apprécie beaucoup. Je trouverais ça aussi super intéressant un article sur Akella, sur ta prise de conscience en tant que telle (avant/après, élément choc qui t'a fait prendre conscience, enfin un peu tout ça eu surtout comment tu as eu les moyens de tout mettre en oeuvre). Bref dsl pour ce petit pavé mais j'adore tes articles ! 🙂

    J'aime

  2. Merci beaucoup, j'ai écris sur les autres chevaux encore avec moi dans un seul article & je parlerais d'un peu tout ça au fil des articles je vais essayer de suivre un cheminement logique ça va être compliqué héhé !

    J'aime

  3. Je te suivais lorsque j'étais plus jeune sur tes différents blogs. J'adorais le couple que tu formais avec cette petite Diva.. Lorsque j'ai appris qu'elle s'était envolée je n'ai pas pu m'empêcher de ressentir un petit pincement au coeur car les vidéos que tu faisais avec elle me faisaient rêver.. J'espère pour toi que ta peine s'est un peu atténuée, perdre un être chère et aimé c'est toujours dur.. Bravo pour tout ce que tu as fais

    J'aime

  4. Merci beaucoup, ça me touche vraiment !
    Par chance j'étais toujours entourée de chevaux donc j'ai réussi à « vite » faire mon deuil. C'est vrai qu'il est plus compliqué de le faire pour les personnes n'ayant qu'un cheval car ils n'en ont aucun autre auquel se raccrocher, pour lequel continuer !

    J'aime

  5. Quand j'ai vu l'onglet ''Doune'', j'ai immédiatement été dessus, c'est la première chose que j'aurai lu de de ton site 🙂 J'en ai les larmes aux yeux .. Mais je me souviens quand tu as annoncé la nouvelle, j'ai quand même franchement pleuré, alors que je ne l'avais jamais vue en vrai ^^' Je pense que vous m'aurez marqué à votre manière toutes les deux ..

    J'aime

  6. Pourtant je publie des photos d'eux .. Akella travaille un peu à pied, je l'emmène de temps en temps en balade avec moi à pied ou à cheval en dextre. & Apollon ben rien à raconter, il fait rien ^^

    J'aime

Les commentaires sont fermés.